Vous êtes ici: Nouvelle
  

La Taverne Magnan fermera ses portes après 82 années d’existence

Oct 7, 2014

 

 

C’est avec beaucoup de tristesse et d’émotion que la famille Magnan a annoncé aujourd'hui à ses employé(e)s, la fermeture définitive de la célèbre Taverne Magnan, ouverte en 1932 par Marie-Ange et Armand Magnan.

 

Message de monsieur Alain Gauthier, président-directeur général de la Taverne Magnan

(Message de Thierry Debeur, critique gastronomique à la suite de ce texte)

 

La Taverne demeurera ouverte jusqu’au 21 décembre 2014 afin de permettre à tous de vivre une dernière fois l’expérience Magnan.

 

Ainsi, cette fermeture marque la fin de l’aventure de la famille Magnan dans le domaine de la restauration. Notre industrie vit des moments difficiles particulièrement pour les restaurants à emplacement unique comme le nôtre. Chaque semaine, plusieurs restaurants ouvrent et ferment à Montréal. Malheureusement, malgré les efforts de renouvellement accompagnés d’investissements importants, nous n’avons pas été en mesure d’assurer la rentabilité de cette institution si chère à notre cœur.

 

Nos clients et employés ont été les premiers témoins de la baisse importante d’achalandage au cours des 10 dernières années. Les travaux routiers qui n’en finissent plus ont fait fuir la clientèle de la Rive-Sud qui doit aujourd’hui parcourir les 8km qui nous séparent en 1h plutôt qu’en 10 minutes. Rajoutons à cela les diverses mesures fiscales (réduction du crédit au pourboire, diverses taxes) qui ont affecté la restauration ces dernières années, les difficultés de recrutement de personnel en raison du nombre trop important de restaurants dans le marché montréalais, ainsi que la compétition féroce que nous livrent les grandes chaines de restauration et les sites d'achats groupés qui offrent des repas à plus de 50% de rabais! Tous ces facteurs rendent impossible la survie d’institutions comme la nôtre. De plus, l’augmentation faramineuse du coût de la viande de bœuf a eu un impact négatif sur la rentabilité de l’entreprise, et il était hors de question pour Magnan de diminuer la qualité de son produit. Tous ces éléments nous ont tués à petit feu au cours des années, et n’eût été l’ouverture de la Boucherie Magnan Cuisine au Quartier Dix30, la Taverne Magnan serait déjà de l’histoire ancienne.

 

Boucherie Magnan Cuisine

 

Par ailleurs, la famille Magnan tient à rassurer les employés et les clients de la Boucherie Magnan Cuisine. En effet, la fermeture de la taverne n’affectera aucunement cette succursale, située dans le Quartier Dix30, à Brossard, laquelle continuera normalement ses activités. C’est d’ailleurs dans cette nouvelle voie que la famille Magnan entend poursuivre l’aventure, ce qui fera l’objet d’une nouvelle annonce dans les prochaines semaines.

 

La famille Magnan tient à remercier chaleureusement sa fidèle clientèle et ses dévoués employés qui les ont accompagnés depuis 1932 dans la fabuleuse expérience de la Taverne Magnan. Tous ces merveilleux souvenirs sont ancrés à jamais dans nos cœurs.

 

Maison Magnan

2602, rue St-Patrick, Montréal | 514-935-9647 | info@maisonmagnan.com

 

 

Message de Thierry Debeur, critique gastronomique

 

Il est toujours triste d'assister à la fermeture d'un restaurant, surtout lorsqu'il s'agit d'une institution. Ils faisaient partie des valeurs sûres qui ont collaboré et bâti le paysage gastronomique du Québec. On a de la difficulté à accepter cette disparition et la famille Magnan aussi j'en suis convaincu. Ouvrir un restaurant ce n'est pas très compliqué, mais le faire durer dans le temps, là est la vraie difficulté. Que dire de cette belle histoire qui a fait un bras de fer avec la vie pendant 83 ans…

 

Chez Bardet, Les Halles, Les Chenêts, La Table de Serge Bruyère, Hélène de Champlain, et plus récemment Beaver Club, sont quelques uns des noms mythiques aujourd'hui disparus, qui ont laissé leur marque dans l'histoire gourmande du Québec. À ceux-ci s'ajoute aujourd'hui celui de la Taverne Magnan.

 

Félicitations à toute l'équipe de la Taverne Magnan pour avoir tenu la barre si longtemps.  D

 

 

Posté par : debeur
 
blog comments powered by Disqus