Vous êtes ici: Nouvelle
  

Le lutteur olympique Daniel Santon Robin, est décédé le 23 mai 2018 à Longueuil (Québec), des suites d’une longue maladie

May 25, 2018

 

 

Épicurien, bon vivant, le cœur sur la main, Daniel Robin était non seulement grand amateur de bonne chère mais aussi un humaniste.

 

Il savait apprécier les bons plats comme les bons vins. Je me rendis compte, au fur et à mesure de notre amitié, qu’il connaissait énormément de monde dans le milieu de la restauration. Mais Daniel était surtout un bon copain, on se connaissait depuis très longtemps. Nous faisions souvent des restaurants ensemble et toute occasion était bonne pour faire la fête mais aussi pour célébrer l’amitié. Sa disparition est une très mauvaise surprise pour moi. Lorsque je lu le nom imprimé dans le communiqué ci-dessous, je ne pouvais croire qu’il s’agissait de mon ami. C’est en lisant son historique que je compris qu’il s’agissait bien de lui.

 

Une perte pour tout le monde. Daniel Robin était une bonne et belle personne, apprécié de tous. Un humaniste, un grand! Toujours prêt à rendre service, il aimait le monde.

 

Repose en paix mon ami!

 

Thierry Debeur

Journaliste gastronomique et vinicole

Membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec

Rédacteur en chef du Debeur, le guide gourmand des Québécois

Chroniqueur gastronomique au FM 103,3

Chroniqueur blogueur à www.debeur.com

Chevalier de l’Ordre du Mérite agricole

 

Daniel Robin, un parcours hors du commun

 

Né le 31 mai 1943 à Bron (Rhône, France) et vivant à Montréal depuis 1976, il fut double médaillé argent en lutte libre et en lutte gréco-romaine aux Jeux olympiques de 1968 à Mexico. Joueur de rugby à XV (de 1971 à 1974) et entraîneur de lutte (en France, en Espagne et au Mexique). Il fut également vice-président de la Fédération française de lutte.

 

En 1967, Daniel Robin réussit son premier exploit lors des Championnats du monde de lutte à New Delhi en Inde en étant champion du monde de la discipline en libre, avant de devenir champion d'Europe.

 

En 1976, il prend le chemin du Québec pour y devenir technicien en sports de combat puis coordonnateur à l'élite sportive Montréal jusqu'en 2004.

 

En 2010, Daniel Robin a été choisi comme athlète modèle pour la lutte à l'occasion des premiers Jeux olympiques de la Jeunesse d'été à Singapour. Durant les JOJ, les athlètes modèles ont pour rôle de guider les jeunes athlètes en restant avec eux au village, en assistant aux compétitions et en participant à l'activité «Discussion avec les champions».

 

Communiqué par

Yvon Chouinard

Ex champion canadien de poids et altères

Juge arbitre niveau international

Président ex officio de la CWFHC (Fédération d’haltérophilie canadienne)

 

 

Posté par : debeur
 
blog comments powered by Disqus